TISSONS NOS RENAISSANCES

Tribu postnatale pour tisser nos histoires de naissance, en couple, en groupe

La vision médicalisée actuelle de la naissance dans nos sociétés modernes entraîne des croyances si populaires qu’elles sont difficiles à déconstruire. Depuis que nous sommes enfants, nous entendons, voyons, écoutons des récits de naissance qui créent un climat d’insécurité. La naissance serait donc un évènement dangereux et il faudrait en avoir peur. Peur de ne pas savoir faire, de souffrir, de mourir, de perdre notre bébé. Alors, sans même en avoir conscience, nous nous sommes collectivement habitués à être satisfaits si maman et bébé se portent bien après la naissance. On peut avoir ressenti de la déception, avoir des regrets, revivre un souvenir traumatique, mais les gens nous répondront souvent que nous devrions être heureux et ne plus y penser. Nous sommes en vie et en santé, le reste n’a pas sa place.

Pourtant, tant de choses se jouent en subtilité pendant une naissance. Nous avons la profonde conviction qu’au-delà de ce que l’on peut conscientiser habituellement, un enfantement, vécu dans sa pleine autonomie et puissance, peut nous faire connecter avec un pouvoir grandiose en nous. Nous reconnaissons le pouvoir des femmes à enfanter et celui des bébés à naître et nous mesurons l’immensité de puissance qu’enfanter peut apporter dans la vie d’une femme et donc dans sa relation avec ses enfants et ses proches. Cela va même encore bien plus loin, et ça peut toucher à toutes les sphères de sa vie et impacter la société dans son ensemble.

Seulement, peu de femmes font l’expérience de la pleine puissance durant leur accouchement. Des événements se glissent alors dans le sentiment de capacité de la nouvelle maman et peinent à être digérés. Ils peuvent venir entacher profondément son identité et son bien-être, pour de nombreuses années. Nous pensons qu’il est essentiel de les entendre, d’en mesurer l’impact et d’honorer toutes les émotions qui peuvent remonter au regard de l’expérience de l’accouchement. La mère traverse des chamboulements intenses et peut se retrouver dans un sentiment de vulnérabilité profonde, voire même en détresse, après la naissance.

Et même si l’expérience de l’enfantement a été vécu dans le bonheur et l’extase, on peut avoir besoin de tisser cette expérience pour comprendre quoi faire de cette puissance, de ces nouvelles perceptions, dans notre vie aujourd’hui. Finalement, peu importe la qualité du voyage de la naissance de notre bébé, il nous a de toute façon entraînées dans un ailleurs nouveau avec lequel nous allons composer avec plus ou moins de douceur et d’acceptation. Ce voyage nous fait traverser toute une panoplie de sensations, d’états de conscience parfois modifiés et d’émotions déstabilisantes.

Pour le/la partenaire, il peut se produire des sensations similaires. Selon le vécu, cela peut lui laisser un goût amer d’impuissance et peut-être même un sentiment diffus de culpabilité de ne pas avoir « protégé » sa femme, sa famille, de la douleur. C’est pourquoi il nous paraît formidable de vivre ce processus en couple afin d’en tirer le maximum de bénéfices pour les deux partenaires. Nous allons explorer ensemble les notions d’autonomie, de choix éclairés, de prise de décision, de positionnement aligné, de soumission à l’autorité, de puissance, de justesse. Le moment de l’enfantement étant vu ici comme un amplificateur de nos croyances et blocages vis-à-vis de ces domaines-là, en nous, mais aussi comme une expérience qui nous confronte au paradigme médical et à ses croyances sur les compétences de la femme à enfanter son bébé, ce qui peut laisser des souffrances à de multiples niveaux en nous en post partum. 

« Lorsqu’il y a intrusion, discours de la peur, culpabilisation, infantilisation, non-respect, absence de prise en compte ou
de consentement, les effets peuvent être retentissants et provoquer des émotions fortes, faire ressurgir des blessures,
créer des traumas. Et ce, d’autant plus que la femme/personne qui enfante a une sensibilité toute particulière à ce
moment là.
Il existe un énorme tabou, une gêne, une honte, de la culpabilité, une sensation de non légitimité à raconter son vécu, sa
souffrance, ou même sa puissance, son courage, son autonomie. On minimise le vécu des personnes qui enfantent.
Pourtant très souvent après une naissance, il existe une envie irrépressible de raconter son vécu. De partager les détails,
les sensations, une, deux, trois, cent fois de façon insatiable. Comme un besoin organique de comprendre, assimiler,
métaboliser, atterrir, se repasser le film, revivre les sensations, laisser sortir les émotions. C’est plus ou moins agréable,
plus ou moins torturant, mais incontestablement nécessaire. Thérapeutique. Fondamental pour digérer et mettre du sens
à son expérience de l’enfantement. »

Elena Zahariev et Mathilde Soury, Cercle de mamas

NOTRE PROGRAMME

Qu’un accouchement ait été ressenti comme merveilleux ou au contraire traumatique, écrire son récit et le revisiter est un travail précieux pour soi et pour le bébé, pour qu’il puisse s’approprier son histoire, quand il sera plus grand. Cela peut apporter des clés de compréhension sur de nombreux domaines de notre vie. 

Selon nous, un enfantement est un rite initiatique extrêmement puissant. S’il est honoré comme tel, la femme, mais aussi son couple, toute sa famille, ses collègues, amis et même la société en récolteront les fruits et le nectar. 

Nous vous proposons un processus intensif pour vous accompagner dans le tissage de votre ou vos histoire(s) de naissance. Ce processus vous apportera assurément de nombreux bienfaits. Il peut se faire peu après la naissance ou alors des années plus tard. Il n’est jamais trop tard pour libérer des mémoires qui nous pèsent.  

A partir du récit de naissance nous avons mis en place tout un processus qui vous permettra de mettre en lumière les zones d’ombre de l’histoire de la naissance et de détricoter les histoires d’impuissance pour tisser ensemble une histoire d’empuissancement.

Aussi, nous vous accompagnerons dans l’acceptation pleine et entière de vos émotions, du deuil de votre enfantement rêvé, puis éventuellement à aimer cette histoire dans votre vie pour toutes les richesses qu’elle a à vous enseigner.

Ce programme est pour vous si vous souhaitez regarder dans votre histoire ce qui a fait que vous ne vous êtes peut-être pas positionnés le jour de la naissance pour dire vos besoins clairement. Pour cela nous vous proposerons éventuellement d’aller voir votre enfant intérieur et de le libérer de ce qui vous empêche encore aujourd’hui, dans votre vie d’adulte, de demander le respect et de réclamer votre pouvoir.

Ce programme va vous demander de l’implication et peut éventuellement générer des émotions parfois difficiles à traverser. Nous serons-là, auprès de vous, pour vous accompagner et vous aider à retrouver vos propres ressources et votre estime de vous.

 

DESCRIPTION

Nous allons nous rencontrer 7 fois en virtuel sur une période de plus de 3 mois, afin de créer un processus de tissage long et efficace. Nous allons vous inviter à revisiter l’histoire de vos naissances, seule et/ou avec votre partenaire, afin, au fil des sessions, d’en extraire l’essence et le fil rouge. Nous irons mettre de la lumière sur les zones de vos souvenirs qui créent de l’inconfort pour vous et amener une conscience guérissante sur votre histoire. De l’impuissance nous allons cheminer ensemble vers votre pleine puissance et vers la réclamation de votre plein potentiel dans votre vie aujourd’hui. A l’aide d’outils extrèmement puissants, comme l’écoute active et bienveillante, la telle-quellité et la communication vibratoire, nous allons voyager au coeur de votre histoire pour vous permettre de vous réapproprier votre pouvoir et votre autonomie dans votre vie de famille, votre couple et même votre travail. Entre les rencontres, nous vous inviterons à faire plusieurs exercices pour ancrer les apprentissages. Vous pourrez dialoguer entre vous et avec nous en tout temps via un groupe whatsapp, ce qui vous offre la garantie d’un accompagnement proximal et profond, personnalisé. 

EN GROUPE / EN COUPLE

Le processus se vit en groupe, en virtuel. Nous aimons tout particulièrement travailler avec des groupes car cela permet de se sentir vus et entendus, soutenus, portés, et aussi de créer des liens forts avec les personnes qui ont entendu notre histoire. L’énergie du groupe vous permettra d’évoluer d’autant plus vite que les avancées intérieures des uns rejaillissent sur le ressenti des autres. Chaque prise de conscience, si elle est partagée dans le groupe, peut profiter à tout le monde.

Nous souhaitons vous offrir un  accompagnement proximal et de qualité et nous limitons donc les places à un nombre de 7. Idéalement, nous aimerions que vous puissiez faire ce processus en couple, mais si c’est inenvisageable pour vous actuellement, vous pouvez évidemment choisir de le faire pour vous seul.e.

CONTENU

* 7 rencontres virtuelles via une plateforme sécurisée, d’une durée de 2-3 heures chacune. Une rencontre toutes les 2 semaines pour une intégration optimale

* Une session individuelle (pour chaque couple) de communication vibratoire d’une durée de 1 heure (valeur 120 euros)

* Accès à un groupe whatsapp privé pour échanger entre vous et directement avec nous durant toute la durée du programme.

* Une véritable tribu se créera entre vous et des liens précieux se tisseront sans doute pour votre vie ensuite. Nous avons tous tellement besoin d’un village ! Nous aimerions vous offrir via ce programme un bout du vôtre.

DATES DES RENCONTRES

Les rencontres auront lieu les jeudis de 17h à 19/20h, toutes les deux semaines. Votre présence est essentielle, il n’y aura donc pas de replay, ni d’enregistrement des séances.

9 septembre 2021

23 septembre 2021

7 octobre 2021

21 octobre 2021

4 novembre 2021

18 novembre 2021

2 décembre 2021

TARIF

777 EUROS

Afin d’optimiser la bonne utilisation de votre temps et de votre énergie, nous vous demandons d’écrire votre ou vos récits de naissance avant la première rencontre.

NOUS VOUS INVITONS AUSSI À ALLER LIRE CET ARTICLE DE KARINE LA AU SUJET DU TISSAGE DE LA NAISSANCE